25.01.21

Laurent Kretz Shopify, Prestashop, WooCommerce, Magento : le combat ultime – Quel est le meilleur CMS e-commerce ?

Shopify, Prestashop, WooCommerce, Magento : quel est le meilleur CMS e-commerce ? | Le Panier

Se lancer dans une boîte, c’est faire des choix. Des milliers de choix. Du produit ou du service à vendre, au nom de l’entreprise, aux moyens de production en passant par les processus, la méthodologie, le recrutement … La vie d’un entrepreneur, surtout quand on se lance, est faite de décisions à prendre. Parmi ces décisions qui vont structurer son business, il y en a une à laquelle vous ne pourrez pas échapper : celle du choix du CMS. 

À votre décharge, il faut avouer que le choix est vaste, allant de la solution “sur étagère” facile et rapide à lancer à celle ultra développée, customisée et sur-mesure qui nécessite un investissement en temps plus important. 

Alors, pour vous aider dans ce choix structurant pour votre business (et sa croissance, car c’est quand même le but), on fait le point sur les CMS les plus utilisés sur le marché avec des e-commerçants qui ont tranché. 

On repose les bases : c’est quoi un CMS e-commerce ? 

Derrière ces 3 lettres, se cachent les mots Content Manager System – ou en bon français Système de Gestion de Contenu (SGC) – un ensemble de logiciels qui vous permet de gérer les contenus de vos sites web sans posséder aucune compétence technique. 

Logiquement, le nom vous aura peut-être mis la puce à l’oreille, un CMS e-commerce c’est donc un CMS dédié à la vente en ligne, qui prend en compte de nombreuses fonctionnalités, plugins et autres add on dédiés à votre activité (facturation, gestion du stock, gateway de paiement, etc). 

Et quand on sait qu’en 2019, l’e-commerce franchissait le cap symbolique des 100 milliards d’euros (un chiffre qui a dû quasi exploser en 2020 avec les deux confinements), on se dit que, vraiment, choisir son CMS pour son site e-commerce, c’est un peu le nerf de la guerre. Alors, sans plus attendre, on passe au combat ultime (mais certainement pas final !) avec les choix des invités que j’ai reçu au micro du Panier.

Shopify : le dernier arrivé des CMS e-commerce 

Le point commun entre Alexandre Ali de Panda Tea, Michal Weiz de Shapeheart, Thomas Lang de Chef Club, Edouard Caraco de The Bradery, Kahina Mounier avec Konjak Paris ? Tous ont porté leur choix sur l’incontournable Shopify. 

L’énorme point fort de ce CMS ? Son incroyable simplicité d’utilisation et de prise en main. En quelques jours seulement vous pouvez déployer votre boutique en ligne de A à Z, sans avoir besoin d’écrire une seule ligne de code (ou de savoir coder tout court). Facilement paramétrable (en quelques clics vous pouvez, depuis votre interface, gérer le nom de domaine comme vos réglages SEO), cette solution est parfaite pour les entrepreneurs qui veulent se lancer vite et fort. 

Par ailleurs, au-delà de sa simplicité de prise en main et de déploiement, il faut aussi reconnaître que Shopify offre aux clients finaux une expérience utilisateur excellente, et selon le thème choisi des interfaces très fluides. 

On comprend donc que cette solution soit la chouchoute de beaucoup d’e-commerçants ! Et si vous n’étiez pas convaincu, Edouard Caraco finira de le faire. C’est bien simple, chez The Bradery, ils se reposent entièrement sur Shopify puisque personne ne sait coder ! Et quand on sait qu’ils ont multiplié par 10 leur chiffre d’affaires en seulement un an, on se dit qu’ils ont bien fait de concentrer leurs efforts là où ils avaient le plus d’impact.

Un autre avantage de Shopify est que l’hébergement est inclus dans le coût d’utilisation de la plateforme – pas de prise de tête de ce côté et d’enjeu de scalabilité à gérer.

En bref – ce qu’il faut retenir de Shopify : 

# Facilité de prise en main 

# Rapidité de déploiement

# Excellente UX 

# Scalabilité

Prestashop : le chouchou français des CMS e-commerce 

Le CMS au pingouin est une solution made in France (un pingouin qui fait cocorico en somme). Cela signifie que l’ensemble des documents techniques sont très souvent rédigés en français, et que la communauté de développeurs de la solution et des plugins que vous pouvez ajouter à votre site est importante en France. Un point non négligeable pour ceux qui ne seraient pas à l’aise avec l’anglais. Mais, rassurez-vous, si la langue première de Prestashop est celle de Molière, la solution est multilingue, aucun problème, donc, pour vous internationaliser ! 

Par ailleurs, point important à souligner quand on parle de ce CMS : Prestashop est en Open Source. Si cela signifie que le code est utilisable pour tous sans licence payante (et donc, que l’installation est gratuite), cela signifie aussi que si vous souhaitez le modifier pour le développer, vous aurez besoin de réelles compétences techniques. Alors, si personne ne sait coder chez vous et que vous ne souhaitez pas faire appel à des devs, passez votre chemin au risque de vous arracher les cheveux et de finir chauve. 

Par contre, si vous avez les compétences et que vous aimez “mettre les mains dans le cambouis” – ou surtout que votre budget vous permet de faire appel à des free ou une agence, Prestashop est peut-être fait pour vous ! 

Cela a en tout cas été le cas pour Martin Charousset, le responsable marketing digital et e-commerce de Faguo, Marine Rose, le brillant cerveau derrière Graine de Mômes, Emna Everard qui se cache derrière Kazidomi ainsi que pour Anatole Rozan, le fondateur de MaCoque

D’ailleurs, c’est lui qui, dans le 40ème épisode du Panier, expliquait : “En mai 2015, lors d’une conférence de Xavier Niel, j’ai décidé de complètement basculer de WooCommerce à PrestaShop et de diviser le prix des produits par trois. Ça a payé ! En 2015, on a fait 180k€ et 1M€ en 2016.”

En bref – ce qu’il faut retenir de Prestashop : 

# Une solution française

# OpenSource en php

# Requiert des compétences techniques 

# Customisable à souhait

WooCommerce : l’extension CMS e-commerce de WordPress 

Alors oui, on vous voit venir, WooCommerce n’est pas à proprement parler un CMS e-commerce puisqu’il s’agit d’une extension de WordPress, mais la finalité reste la même. En effet, celle-ci vous permet de gérer les produits, les commandes, le paiement comme la livraison depuis votre site WordPress. 

Si vous avez déjà un site sous WordPress (et que vous êtes à l’aise avec cet écosystème), cette extension peut donc être la solution parfaite, particulièrement si vous souhaitez laisser une grande place au contenu ou en faire une vitrine à l’état de l’art – ce qui en plus, fera augmenter votre référencement naturel. 

Toutefois, avant de se lancer dans WooCommerce, il faut garder en tête quelques points de vigilance. D’abord, le fait que, comme Prestashop, il s’agit d’une solution OpenSource qui nécessite de bonnes connaissances techniques (ou quelqu’un qui les a). Ensuite, malgré ses nombreux avantages, WooCommerce demeure une extension, c’est donc potentiellement moins complet qu’un “vrai” CMS e-commerce. 

La personne qui vous en parlera le mieux ? C’est probablement Alexis Ucko, le cofondateur de Percko qui, dans l’épisode 46, racontait comment, en s’appuyant sur WooCommerce, il avait monté sa marque de vêtements intelligents qui soulagent le mal de dos. 

En bref – ce qu’il faut retenir de Woocommerce : 

# Pas un CMS e-commerce en soit, une extension de WordPress

# Nécessite des compétences techniques 

# Permet de mettre en avant du contenu (et donc d’augmenter son référencement naturel)

# Souple en terme de customisation 

Magento : le CMS e-commerce complet et complexe 

Si vous souhaitez vous lancer vite et que vous n’avez pas ou peu de connaissances techniques, oubliez tout de suite Magento ! Si ce CMS (en Open Source dans sa version gratuite tout comme Prestashop) est très complet et sécurisé, il est également très complexe et peut être long à mettre en place. 

Magento est une référence dans le marché. Ses options de configuration sont incroyablement nombreuses et complexes, les développeurs ayant préféré une approche de setup par interface graphique que par du code. En revanche, “ouvrir” le capot pour modifier des points précis peut rapidement tourner au casse-tête. 

Toutefois, si vous retrousser les manches ne vous fait pas peur, et que vous avez des serveurs costauds, alors Magento se révèle être une solution qui vous permet plus ou moins de faire tout ce que vous souhaitez. En plus de cela, ce CMS est vraiment conçu pour du e-comm et peut facilement prendre en compte tous vos souhaits (ajout de devises et langues par exemple). Parfait donc si vous prévoyez de vendre à l’étranger. 

C’est en tout cas ce qu’à fait Jonak (épisode 38), une belle success story internationale à suivre de très près. 

En bref – ce qu’il faut retenir de Magento : 

# Solution Open Source très complète …

# … mais complexe à mettre en oeuvre et qui requiert une forte expertise 

# un outil très puissant pour s’internationaliser 

Pour résumer : mais quel est le meilleur CMS e-commerce ? 

Vous l’aurez compris, il n’y a pas de meilleur CMS e-commerce (et pas de bonnes ou mauvaises situations). Tout dépend de vos besoins, de vos connaissances techniques, de vos ambitions, de vos moyens également. 

Chez CosaVostra, nous livrons très régulièrement des e-commerces incroyables en WooCommerce et en Shopify. Nous faisons aussi du Magento ou du Prestashop, et depuis peu, du Sylius. À chaque projet, équipe, budget ou ambition son CMS – ce qui compte c’est de livrer les meilleurs produits du monde. 

On espère que cet article vous aura aidé à y voir plus clair ! Et, s’il vous fallait plus de REX, ça tombe bien, les épisodes du Panier en regorgent. 

  • DESIGN & DEV
  • CROISSANCE
  • CONTENU
  • DATA LAB
  • FINANCEMENT
  • CONSEIL
  • DESIGN & DEV
  • CROISSANCE
  • CONTENU
  • DATA LAB
  • FINANCEMENT
  • CONSEIL
  • DESIGN & DEV
  • CROISSANCE
  • CONTENU
Le Panier est soutenu par CosaVostra

Cabinet de conseil et agence digitale qui aide ses clients à innover, à penser différemment et à générer de la croissance grâce au digital. Nous serions ravis d’imaginer votre prochain projet innovant.
On en parle ?